Communiqués de presse

Les maires de France appellent l’État à répondre aux attentes des territoires

Réuni la semaine dernière, le Bureau de l’AMF a rappelé l’esprit de responsabilité qui anime les maires de France dans les circonstances actuelles marquées par une grave crise sociale et la permanence du risque terroriste. Après cinq semaines de mobilisation du mouvement des « gilets jaunes » et les propositions annoncées par le président de la République, l’AMF entend l’appel lancé aux maires afin qu’ils contribuent à l’organisation du débat national. Si les maires sont disponibles et peuvent faciliter le dialogue, c’est parce qu’ils sont présents quotidiennement auprès des Français, qu’ils connaissent leurs difficultés et leurs attentes et qu’ils gardent leur confiance. Dans le dialogue avec les Français, les maires prennent leur part depuis longtemps et continueront de le faire selon les modalités qu’ils jugeront les plus appropriées. S’ils seront acteurs du débat républicain ouvert à tous, organisé par l’Etat sur les territoires avec l’implication nécessaire de tous les parlementaires, ils ne sauraient porter seuls une responsabilité qui n’est pas la leur. L’AMF a fait part de longue date de ses réserves sur les décisions qui lui paraissaient porter atteinte à la cohésion territoriale et sociale tels que la diminution des APL et l’affaiblissement des capacités d’investissement des bailleurs sociaux ; la diminution drastique du nombre d’emplois aidés ; l’affaiblissement du rôle et de la place des communes dans l’organisation territoriale, le retrait des services de l’Etat de pans entiers du territoire… Ces alertes insuffisamment prises en compte demeurent d’actualité. Dans la résolution générale du 101ème Congrès, les maires et présidents d’intercommunalité ont demandé l’ouverture rapide de négociations avec le gouvernement, prioritairement sur les ressources des collectivités et l’égalité d’accès aux services publics notamment dans les territoires ruraux et ultramarins. Cette résolution générale sera transmise à tous les maires de France afin qu’elle fasse l’objet d’une délibération de leur Conseil municipal. Parce que les difficultés exprimées par les maires reflètent celles vécues par les Français, l’AMF appelle le gouvernement à nouer une nouvelle relation de confiance avec les communes en répondant favorablement à leur demande de dialogue et de négociation d’une nouvelle étape de décentralisation pour rapprocher les décisions publiques des citoyens.

Pour lire la suite cliquer ici .pdf

Résolution 101 Congrès : cliquer ici .pdf

Lire la suite
COMMUNIQUE DE PRESSE - L’AMF appelle au calme et au dialogue

Dans la situation de grande tension que notre pays traverse depuis plusieurs semaines et dans la perspective des manifestations prévues samedi, l’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité demande aux maires de relayer dans toutes les communes un appel au calme, au dialogue et à l’arrêt des violences. Elle appelle tous nos concitoyens à la responsabilité et au respect des lois de la République qui permettent l’expression libre des revendications. La violence n’est jamais une solution. Tout doit être fait pour garantir l’ordre républicain. L’AMF assure de sa confiance les forces de police et de gendarmerie qui remplissent leur mission dans des conditions extrêmement difficiles. Le temps du dialogue et de l’échange est venu. Tout le monde doit y prendre sa part.

Lire la suite
L’Union des Maires et des Présidents d’EPCI de Seine-et-Marne demande au Ministre de l’Education nationale de ne pas pénaliser une fois de plus le milieu rural

L’UM77 a saisi le Ministre de l’Éducation nationale pour lui demander de reconsidérer la fermeture de près de 100 classes en Seine-et-Marne.

Un rythme de fermeture de classes qui serait très difficile à vivre dans un territoire qui représente la moitié de l'le-de-France, et compte déjà beaucoup moins d'enseignants par kilomètre carré que de nombreux départements.

Sans vouloir remettre en question l’objectif de réduction des dépenses publiques, l’UM77 considère que le milieu rural de doit pas servir de variable d’ajustement et, subir une fois de plus, une dégradation d’un service de proximité.

Les parents et les élus considérant que c’est la qualité de l'enseignement qui est menacée par ces mesures de fermetures, qui se traduiront à termes par des classes surchargées, parfois à double niveau.

Ainsi, lors de la réunion du Conseil Départemental de l'Éducation Nationale (CDEN) qui s'est tenue le 15 février, les représentants de l’UM77 se sont opposés à l'avant-projet de carte scolaire pour la rentrée 2018.

Lire la suite
INONDATIONS : GUY GEOFFROY SAISIT L’ÉTAT

Après les inondations 2016 qui ont durement touché de nombreuses communes Seine-et-Marnaises, la montée récurante du niveau d’eau des rivières, suscite une vive inquiétude au sein de la population et des élus.

Ainsi, dès le 19 janvier 2018, le président de l’UM77 a demandé par courrier à Mme la préfète de bien vouloir l’informer sur la stratégie globale de prévention des dégâts liés aux inondations.

Pour lire le courrier cliquer ici : Courrier Préfète inondation.pdf

Lire la suite
L’Union des Maires de Seine-et-Marne apporte son soutien aux victimes de l’ouragan IRMA

A la suite du passage de l’ouragan IRMA qui a frappé si douloureusement la population et entraîné des dégâts considérables, le président Guy Geoffroy, les membres du Comité directeur de l’UM77 et l’ensemble des maires de seine-et-marne, ont tenu à témoigner leur solidarité aux habitants des îles françaises de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, en effectuant un don de 20 000 €.

Lire la suite
Déchets de chantier : L’UM77 soutient l’action du Conseil départemental

Le 9 mars dernier, le tribunal administratif de Paris annulait les dispositions du Prédec ( Plan régional de prévention et gestion des déchets de chantiers) approuvé à l’unanimité par le Conseil régional d’Ile-de-France le 18 juin 2015, ouvrant ainsi la porte à la création de nouvelles installations de stockage de déchets inertes (ISDI) en Seine-et-Marne. L’Union des Maires de Seine et Marne regroupant la quasi-totalité des communes seine-et-marnaises a décidé de se mobiliser contre cette décision.

Lire la suite
Accueil des migrants : la concertation préalable avec les élus est indispensable

Face à la crise migratoire sans précédent depuis la fin de la 2 ème guerre mondiale que connait l’Europe, le gouvernement prévoit la création, d’ici la fin de l’année, de 9 000 places dans les centres d'accueil et d'orientation (CAO), répartis sur tout le territoire, afin de soulager le Calaisis dont plusieurs communes font face au quotidien à une situation insoutenable.

L’AMF réaffirme tout d’abord le principe de solidarité avec les réfugiés fuyant les zones de guerre et de violences.

Lire la suite
Maintenir l'intégrité du département : Une priorité absolue

Déclaration conjointe de Valérie LACROUTE, Présidente de l'UM77 et de Jean-Jacques BARBAUX, Président du Conseil départemental de Seine-et-Marne.

"La Loi MAPTAM prévoit l'instauration d'un schéma régional de coopération intercommunale (SRCI) qui sera lourd de conséquences pour le département de Seine-et-Marne puisqu'il organise, ni plus ni moins, son démantèlement.

Lire la suite
Mobilisation Charlie Hebdo

Le président de l’Association des maires de France a été reçu hier après-midi par le Président de la République. A cette occasion, François Baroin a fait part de l’indignation de tous les maires de France face à ces actes d’une violence inqualifiable qui endeuillent toute la communauté nationale. Il a assuré les familles des victimes de leur soutien et de leur solidarité face à cet odieux attentat. « Quand la liberté d’expression est visée, c’est notre République qui est attaquée ».

Lire la suite
Union des Maires de Seine-et-Marne - HCenter-ZA Bel Air - 11, rue Benjamin Franklin
77000 LA ROCHETTE - Tél. 01 64 39 90 33 - contact@um77.fr